Lecture restante: 4 minutes
Apple oblige Coinbase à désactiver les transferts NFT sur son application Coinbase Wallet
Actualité

Apple oblige Coinbase à désactiver les transferts NFT sur son application Coinbase Wallet

Par 3 décembre 202243 vues

L'application Wallet iOS de Coinbase ne prend plus en charge les transactions NFT en raison de nouvelles politiques strictes d'Apple sur les NFT, qui ont été annoncées en octobre.

" Vous avez peut-être remarqué que vous ne pouvez plus envoyer de NFT sur Coinbase Wallet iOS. Cela est dû au fait qu'Apple a bloqué notre dernière version de l'application jusqu'à ce que nous désactivions cette fonctionnalité ", a déclaré le compte Coinbase Wallet sur Twitter jeudi.

Si les NFT ne sont pas carrément interdits sur la boutique d'applications mobiles d'Apple, ils sont soumis à une lourde taxe de 30 % sur chaque transaction. Si les développeurs ne sont pas en mesure d'appliquer cette exigence, leur application sera bloquée sur la boutique.

Selon Coinbase, il est impossible d'y parvenir pour diverses raisons, l'une d'entre elles étant que le système d'Apple ne prend pas en charge les paiements en crypto.

Alors que certaines places de marché NFT vous permettent d'acheter les jetons numériques en utilisant la monnaie fiduciaire traditionnelle comme le dollar américain, les frais dont parle Coinbase sont une tout autre affaire. Sur les blockchains comme Etheureum, que de nombreux projets NFT utilisent, toute transaction entraîne des frais, qui servent à payer les personnes qui la valident. Ces frais sont perçus en cryptomonnaies, comme l'ETH. Cela est vrai même si vous envoyez gratuitement un NFT à quelqu'un.


Il est important de noter qu'aucune partie des frais de gaz ne va à Coinbase ou à la personne qui reçoit le NFT. Les frais changent également d'un moment à l'autre en fonction de divers facteurs, comme le prix de la cryptomonnaie ou le nombre de personnes qui tentent de faire valider des transactions. En d'autres termes, ce n'est vraiment pas le genre de chose que le système d'achat in-app d'Apple est censé pouvoir gérer.

Malgré ce fait, ce n'est pas nécessairement une surprise qu'Apple ait dit à Coinbase qu'elle n'était pas autorisée à conserver son système de transfert NFT tel quel. En octobre, la société à mis à jour ses directives d'examen de l'App Store afin de traiter spécifiquement les NFT avec ce nouvel ajout dans la section 3.1.1 In-App Purchase :

" Les applications peuvent utiliser l'achat in-app pour vendre des services liés aux jetons non fongibles (NFT), tels que le mint, le listing et le transfert. Les applications peuvent permettre aux utilisateurs de visualiser leurs propres NFT, à condition que la possession de NFT ne débloque pas de caractéristiques ou de fonctionnalités dans l'application. Les applications peuvent permettre aux utilisateurs de parcourir les collections de NFT appartenant à d'autres personnes, à condition que les applications ne comprennent pas de liens externes, de boutons ou d'autres appels à l'action qui dirigent les clients vers des mécanismes d'achat autres que l'achat in-app.

Qu'en pensent les acteurs en crypto ?

Coinbase n'est pas satisfait de ces restrictions à son application mobile, qualifiant la décision d'Apple "d'apparentée à Apple essayant de prendre une part des frais pour chaque e-mail envoyé sur les protocoles Internet ouverts".

Les frais d'achat in-app controversées d'Apple ont suscité la colère de nombreux défenseurs de la crypto, comme le PDG d'Epic Games, Tim Sweeney, qui a déjà combattu les règles d'Apple dans un procès et a déclaré que le géant technologique "doit être arrêté".

Ryan Wyatt, ancien cadre de YouTube et actuel PDG de Polygon Studios, a adopté une position similaire, qualifiant de "criminel" la taxe de 30 % imposées par Apple. Wyatt estime que cette taxe "freinera à jamais le progrès technologique en raison de son monopole sur le secteur."

Elon Musk, le PDG milliardaire de Twitter, n'est pas non plus à l'abri de la censure d'Apple, puisqu'il a déjà exprimé ses craintes qu'Apple ne supprime Twitter de sa boutique (Musk a ensuite rencontré le PDG d'Apple, Tim Cook, mercredi, et ce dernier a apparemment dissipé ces craintes).

Coinbase a déclaré qu'elle espérait que cette décision était simplement " une méprise " et qu'elle pouvait être discutée plus en détail. Elle estime également que la politique stricte d'Apple en matière de frais de NFT rendra plus difficile l'adoption grand public des NFT et compliquera le transfert de leurs actifs par les utilisateurs.

" Apple a introduit de nouvelles politiques pour protéger ses profits au détriment de l'investissement des consommateurs dans les NFT et de l'innovation des développeurs dans l'ensemble de l'écosystème cryptographique ", a déclaré Coinbase.

Zerion.eth
Rédacteur

Etudiant & Crypto and NFT enthusiast