Lecture restante: 7 minutes
Comment une entreprise du Web2 pourrait-elle accéder au Metaverse ?
Guides

Comment une entreprise du Web2 pourrait-elle accéder au Metaverse ?

Par 22 novembre 202244 vues

Disclaimer : Cet article est principalement dédié aux personnes voulant développer leurs projets dans le Web3 ou tout simplement des gens curieux et passionnés par le Web3. Bonne lecture.

Le metaverse a du succès. Au cours du premier semestre 2022, le mot "metaverse" est apparu plus de 1100 fois dans les documents réglementaires de la Securities and Exchange Comission des Etats-Unis. Un chiffre record comparé aux 260 mentions de 2021 et au moins d'une douzaine de mentions de deux dernières décennies.

image-1666997816194

À première vue, cela indique une tendance plus large sur le marché, où les marques et les investisseurs se bousculent pour trouver leur placer et se tailler un espace unique dans le metaverse. Les évaluations du marché mondial témoignent une histoire similaire. Au cours des cinq premiers mois de 2022, les entreprises, les sociétés de capital-investissement et les sociétés de capital-risque ont investi 120 milliards de dollars dans des expériences immersives sur le Web3, soit plus du double de 57 milliards de dollars investis au cours de l'année 2021.
Mais si l'on creuse en peu plus, une chose apparaît clairement : la plupart des marques décollent à chaque lancement frénétique dans le metaverse.

De Gordon Ramsey à Snoop Doog, en passant par des marques comme Microsoft et Netflix, tout le monde se retrousse les manches pour créer son espace dans le metaverse. Les chefs d'entreprises qui envisagent l'avenir se demandent comment faire leur entrée dans l'arène, et de nombreuses questions se pose.
Après avoir vu des marques s'y lancer avec plus ou moins du succès, voici quelques pièges courants dont il faut être conscient lorsque vous tracez votre route.

Les anciennes règles s'appliquent dans le metaverse ?

Le Web3 est la prochaine itération d'Internet. C'est là que toutes les transactions et expériences seront suivies sur la blockchain, et que les technologies de pointe comme la RV, la RA et les événements virtuels finiront par se croiser pour créer un monde numérique en 3D, totalement immersif. Aujourd'hui, la plupart des marques et des projets fonctionnent autour du "Web 2.5". Nous sommes en train de nous diriger vers le Web3, mais les choses ne font que commencer.

Le metaverse ne ressemble à rien de ce que nous avons connu jusqu'à présent, c'est pourquoi les anciens paradigmes ne fonctionneront pas, à savoir le contrôle de l'information par les grandes entreprises, le flux constant de marketing d'interruption dirigé vers les consommateurs et le retour sur investissement prévisible des campagnes de marque.
Au contraire, le fondement du metaverse repose sur la décentralisation. Où la propriété et le contenu généré par l'utilisateur règnent en maîtres.
Cela signifie que les marques ou les personnalités qui ont du succès dans un environnement Web2 ne peuvent pas supposer que leur succès se traduira sur le Web3, du moins de la même manière. Bien sûr, votre capitalisation boursière ou votre nombre d'adeptes de TikTok peuvent être impressionnants, mais ils ne vous donneront pas un avantage dans l'écosystème du metaverse.
La devise du Web3 consiste plutôt à créer des expériences attrayantes qui apportent de la valeur ajoutée et qui rencontrent votre public cible là où il se trouve, et non pas à promouvoir votre marque ou à utiliser votre espace virtuel comme un panneau publicitaire.

Un exemple d'échec serait celui de Meta dans le dévoilement de sa contribution tant attendue dans le metaverse : Horizon Worlds. Après deux ans de construction et des dépenses exorbitantes de 10 milliards de dollars, la société a publié son Sandbox VR, mais a dû faire face au mépris de toute l'industrie. Avec des conceptions dépassées et un manque d'implication forte de la communauté, le lancement a laissé une grande partie de la communauté se demander comment le Meta éponyme pouvait être si déconnecté des attentes et de la culture des utilisateurs du metaverse.

image-1666998088417

La leçon à retenir ? Faites preuve de diligence raisonnable. Comprenez bien où se trouvent votre communauté et quel type d'expériences elle souhaite, et concentrez-vous sur la création de cette expérience. Partez du principe que l'image de marque que vous avez construite jusqu'à présent devra être traduite en expérience agile et interactive qui donne la priorité à leurs besoins, et non à vos objectifs de marque ambitieux.

Travailler seul ne vous mènera pas très loin

Le vieil axiome selon lequel "si vous voulez aller vite, allez-y seul, mais si vous voulez aller loin, allez-y ensemble" ne pourrait être plus vrai ici. Essayer de pénétrer dans le metaverse sans s'appuyer sur les connaissances existantes de la culture et des technologies est une recette pour le désastre.
Un exemple concret : la multitude des lancements de NFT par des célébrités qui, comme une horloge, perdent de leur valeur peu de temps après leur lancement et sont qualifiés d'attrape-bonheur.

D'un autre côté, en vous associant à un guide de confiance, vous bénéficiez d'un soutien pour faire face aux nombreuses décisions que vous devrez prendre au départ, qu'il s'agisse de la technologie sur laquelle vous allez vous appuyer, des types d'expériences que vous allez tester ou de la manière dont vous allez monétiser votre projet. Votre "guide" peut prendre la forme d'une agence externe avec laquelle vous vous associez. Vous pouvez aussi embaucher des experts qui ont une connaissance approfondie de l'espace pour travailler en interne avec votre équipe.

Nike est un excellent exemple de cette approche. L'entreprise souhaitait proposer des produits et des expériences virtuels uniques pour rassembler sa communauté et établir la présence de sa marque dans le metaverse. Plutôt que d'essayer de construire à partir de rien, Nike a fait l'acquisition de RTFKT, un important studio de création de mode numérique spécialisé dans la création d'articles de collection de baskets virtuelles.

image-1666998226413

Ensemble, ils ont créé une ligne de baskets virtuelles appelée Cryptokicks, ainsi que des espaces virtuels où mes gens pouvaient interagir et accrocher des œuvres d'art et des NFT sur leurs murs. Ce partenariat fut très fructueux a permis à Nike de s'imposer rapidement dans le metaverse, puisque 7 millions de personnes ont interagi avec ses créations dans le metaverse en six mois seulement.

Si vous voulez connaître un succès à long terme, envisagez de mettre en place une fonction d'équipe metaverse dans votre organisation. Ce n'est pas pour rien que Microsoft et d'autres marques historiques restructurent leurs équipes, rédigent de nouvelles descriptions de poste et acquièrent des talents imprégnés de tout ce qui touche au metaverse : ils sont là pour le long terme.

Négliger sa communauté est une très grosse erreur

Votre communauté est le fondement de votre réussite dans le metaverse.

Il est facile de se laisser emporter par les nouvelles technologies immersives qui éblouissent. Mais le metaverse est bien plus que de simples espaces numériques. Au fond, il s'agit de créer un sentiment d'appartenance, d'identité et de communauté.

Les NFT comme le Bored Ape Yacht Club ou Dead Fellaz, par exemple, fournissent un mécanisme permettant aux gens de s'exprimer de manière unique et de se connecter avec d'autres personnes partageant les mêmes idées. Cela crée un thème commun d'acceptation et d'appropriation autour duquel se rallier. En tant que marque, vous pouvez exploiter cette force comme un terrain fertile pour favoriser une forte affinité avec la marque en proposant des interactions réfléchies.

La récente décision de la marque de sodas Jarritos d'entrer dans l'espace Web3 montre que toute marque peut trouver un terrain favorable grâce à une stratégie axée sur la communauté. Jarritos a été fondée en 1950, au Mexique. Vielle de plus de 70 ans, la société souhaitait trouver un moyen d'attirer de nouveaux clients et de rafraîchir son image de marque.
Jarritos a décidé de s'associer à une marque populaire de NFT appelée Gutter Cat Gang, qui est une collection de NFT avec une communauté profondément ancrée dans la marque (posséder différents NFT de Gutter Labs débloque des niveaux uniques d'adhésion et des avantages communautaires). Jarritos a acheté un NFT Gutter Cat pour ses campagnes marketing et a utilisé cette collaboration comme point de départ pour se connecter à la communauté Web3 déjà florissante.

En adoptant cette approche axée sur la communauté, vous vous prémunissez contre les échecs du type Meta, puisque vous vous appuyez sur une communauté existante, déjà unie par des préférences, des valeurs et un vif désir de s'engager avec vous.

Alors que le monde fait ses premiers pas dans le metaverse, garder ces éléments à l'esprit vous permettra de dépasser rapidement ceux qui plongent dans l'aventure avec une grande ambition mais un plan mal ficelé. Concentrez-vous sur l'investissement dans une communauté solide, plutôt que de demander à une communauté d'investir dans votre projet. Trouvez les bonnes personnes et les bons partenariats pour vous aider à les servir. Et sachez que toutes les règles évoluent en temps réel. Préparez-vous donc à expérimenter, à vous adapter et à vous installer pour le long terme.

Zerion.eth
Rédacteur

Etudiant & Crypto and NFT enthusiast