Lecture restante: 2 minutes
Le Japon s'apprête à investir dans le metaverse et les NFT
Actualité

Le Japon s'apprête à investir dans le metaverse et les NFT

Par 7 octobre 202284 vues

La position du Japon en matière de cryptomonnaies s'est adoucie au fil des ans. On sait désormais que la vision du "nouveau capitalisme" du Premier ministre japonais Fumio Kishida vise à stimuler l'économie du Japon. Le ministre s'est déjà engagé à doubler la richesse des ménages et a proposé de soutenir et d'aider les entreprises Web3 du pays à se développer.
Dans le passé, M. Kishida a également déclaré que les développements liés au metaverse et aux NFT feraient partie de la stratégie de croissance du pays à l'avenir.

Dans un récent discours de politique générale, M. Kishida a annoncé son intention d'étendre l'utilisation des services Web3 pour favoriser la transformation numérique. Pour ce faire, le pays va augmenter ses investissements dans les NFT et le metaverse.

Dans son discours devant le Parlement japonais, M. Kishida a souligné que l'investissement du gouvernement dans la transformation numérique du Japon comprenait déjà la délivrance de NFT aux autorités locales utilisant la technologie pour répondre à des problèmes spécifiques à leur juridiction.

Il convient de noter qu'en septembre, le gouvernement japonais à été l'un des premiers à délivrer des NFT à titre de récompense supplémentaire pour reconnaître et saluer les efforts déployés par les autorités locales. Le Secrétariat du Cabinet a distribué les récompenses lors de la cérémonie "Summer Digi Denkoshien 2022"

Dans son discours, le Premier ministre a également fait allusion à la numérisation des cartes d'identité nationales. Il a également déclaré que le Japon continuera à "soutenir la mise en œuvre sociale de la technologie numérique" et "encouragera les efforts visant à étendre l'utilisation des services Web3 qui utilisent le metaverse et les NFT".

M. Kishida a maintes fois estimé que le développement du Web3 était l'un des facteurs essentiels de la réforme de l'économie. Il y a quelques mois, le ministre japonais de l'économie, du commerce et de l'industrie a créé un "Bureau de promotion d la politique du Web3.0" dans le but de renforcer le cadre de développement de l'environnement commercial en relation avec le Web, et de soutenir cette affirmation.

Le Japon est prêt à s'engager sur ces fronts ?

D'un côté, le gouvernement japonais s'efforce de perfectionner l'espace numérique, de l'autre, il fait preuve de prudence. Comme cela a été rapporté récemment, le gouvernement japonais cherche à mettre en place une réglementation sur les transferts de fonds afin d'empêcher les criminels d'utiliser les exchange pour blanchir de l'argent.

Les nouvelles règles devraient entrer en vigueur au printemps prochain, probablement dès mai 2023. Parallèlement, le Japon a déjà mis en œuvre la loi sur la prévention du transfert des produits du crime, qui empêche le transfert de fonds criminels.

Zerion.eth
Rédacteur

Etudiant & Crypto and NFT enthusiast