Lecture restante: 6 minutes
L'effondrement de Step'n
Actualité

L'effondrement de Step'n

Par 21 octobre 2022298 vues

Introduction

Après une courte période pendant laquelle les utilisateurs cumulaient des centaines de dollars par jour la société à connus de nombreux rebondissements. Revenons sur le succès et la chute du géant Step'n.

Histoire de Step’n

Le projet Step’n a débuté en août 2021 grâce à la société Find Satoshi Lab, une entreprise australienne sous l’impulsion des deux fondateurs Jerry Huang et Yawn Rong. Les fondateurs, déjà bien ancrer dans le monde de la crypto et de l’entrepreneuriat avec des entreprises comme FalafelGames et CryptoSA, décident de miser sur une application révolutionnaire.

Celle-ci a réussi à lever des fonds à hauteur de cinq millions de dollars auprès de très grandes sociétés de capital-risque spécialisées en cryptos comme Sequoia Capital, Folius Ventures, Solana Capital, ou encore Alameda Research. L’équipe autour du projet ne cache pas ses motivations, permettre aux utilisateurs de l’application de générer des cryptos monnaies uniquement en marchand.

Step'n

Après l’annonce et le teasing du projet depuis quelques mois déjà par bon nombre d’influenceurs et par la presse, le projet sort en grande trombe sur la Blockchain Solana et rencontre un succès colossal. La version bêta de Step'n à pointer le bout de son nez en décembre 2021 et c’est début mars 2022 que le token GMT est introduit sur l’échange Binance. C’est une réussite pour le prix du token qui s’apprécie de plus de 30 000% en quelques semaines.

Dans la foulée de cette IDO, l’application Step’N, initialement construite sur Solana, est transposée sur la BNB Chain pour diversifier ses utilisateurs vers le réseau de Binance. En Juillet dernier Step’n a annoncé intégrer la blockchain Ethereum sur sa plateforme. Baptisé l’Ape Realm, l’infrastructure Ethereum permettra à Step’n d’incorporer des NFTs, basés sur la blockchain ETH, afin d’enrichir l’expérience utilisateurs. Step’n a souhaité, en premier lieu, s’adresser aux détenteurs des prestigieuses collections de NFT de Yuga Labs. Les détenteurs de NFT BAYC (Bored Ape Yatch Club) se verront proposer des avantages exclusifs. Parmi ceux-ci, on sait pour l’heure qu’ils seront exonérés de frais de mint dans l’achat de sneakers Step’n.

Le but du jeu ?

Comme précédemment évoquer Step'n se veut être un Move to Earn (le premier du nom), un jeu dont le but est de faire de l’exercice en marchant ou en courant afin d’être récompensé par des tokens.

Au départ vous devez acheter une paire de chaussures sous forme de NFT afin de pouvoir commencer à engranger de la cryptomonnaie. Après avoir lancé l’application et réalisé certains objectifs l’utilisateur est récompensé en $GST le token permettant d’être rémunéré. Ces sneakers ont 4 caractéristiques principales : Efficience, Confort, Chance et Résilience. Ces statistiques vont déterminer l’efficience de la chaussure, son taux d’usure ou encore sa capacité à générer des bonus. Les sneakers sont réparties en différents niveaux de rareté de NFT et donc de prix. Les moins chères étant les Common, puis les Uncommon, les Rare, les Epic et pour finir les Legendary. Ses différents NFT sont échangeables à travers la marketplace dédiée disponible sur l’application mobile Step’n.

Ainsi, une fois équipé de ses sneakers l’utilisateur va pouvoir commencer à jouer. Il lui suffit pour cela d’enclencher le GPS de son téléphone et de commencer à marcher ou courir avec, l’application déclenche alors un compteur de pas et rémunère le propriétaire en $GST (Green Satoshi Token), le token utilitaire de l’application. Le $GMT quant à lui est le token de gouvernance avec une réserve de six milliards de $GMT. L’ensemble des $GMT disponibles devraient avoir été émis d’ici mai 2030 d’après les Tokenomics publiés par le projet.

Succès

Alors que l’application n’était encore qu’en version bêta, la folie Step'n s’était déjà emparée des utilisateurs. Chaque jour de nombreux utilisateurs pouvait recevoir sur leur wallet des centaines de dollars seulement pour une petite heure de course à pied. 

À partir du 6 Mars 2022 le jeton $GST se porte à merveille et le cours ne cesse de grimper jusqu’en Avril. En Avril dernier Step’n procède au burn de 216 millions de jetons $GMT dans le but de doper sa valorisation. La stratup réitère en burnant cette fois ci 6 millions de jetons $GMT en Juillet 2022.

Un système que certains ont commencé à pointer du doigt.

La chute ?

Certains détracteurs du projet commencent à évoquer une pyramide de Ponzi. Pour rappel un Ponzi est un système où les anciens membres sont payés par l’argent des nouveaux entrants. Quand il n’y a plus assez de nouveaux entrants le système s’effondre.

En revanche, le souci avec ce genre de système est l'inflation créée par une émission de plus en plus importante de tokens. Le risque est ainsi qu’à termes le $GST (qui est en quantité illimitée) ne vals plus rien. C’est bien pour cela que l’équipe de développement a créé un très grand nombre de mécanismes de burn : pour diminuer l’inflation liée à la création monétaire.

Cependant il est vrai que la valeur des tokens $GST et $GMT (surtout $GST) est aussi liée à l’afflux de nouveaux entrants ou tout du moins au pourcentage d’utilisateurs qui réinvestissent leurs gains dans le jeu et brûlent ainsi une partie de l’offre. Si un trop grand nombre d’utilisateurs venaient à se désintéresser de l’application ou à ne plus suffisamment générer de burn, alors la pression vendeuse sur le prix des tokens pourrait augmenter. Alors que l’on pourrait penser que tout allait pour le mieux du moins sur le côté financier pour Step'n et ses équipes il n’en est rien.

Même en bearmarket, suite à l’annonce de nombreux partenariats comme avec Yuga Labs et le metaverse Giga Space, la société à en réalité réaliser une baisse de 90% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, (seulement 10,46 millions de dollars de bénéfice) de cette année par rapport au deuxième trimestre (122,5 millions de dollars de bénéfice). Des chiffres qui peuvent s’expliquer par l’absence d’un grand nombre de nouveaux utilisateurs. Pour continuer à se développer Step'n à en réalité besoin de nouveaux utilisateurs ou du moins que ceux faisant déjà partie du projet ne quitte pas le navire. Nous sommes en période des bearmarket et les technologies liées aux NFT et aux cryptomonnaies ne sont plus aussi médiatisées et mises sur le devant de la scène. D’autant plus qu’actuellement le floor price des NFT des sneakers Step’n ne s’élève seulement qu’à 1,38 SOL sur des marketplaces tel que MagicEden et Moon.ly, les paires pourtant abordables n’ont plus le succès escompter et réalisent des volumes de transactions ridicules car ne rémunère plus assez.

Pourquoi s’embêter à dépenser de l’argent dans un NFT qui ne rapporte plus rien ? Actuellement le cours du $GST se trouve à 0,02$ après avoir atteint les 8$ en Avril dernier et le $GMT à 0,65$ après avoir atteint les 3,85$ en Avril dernier également.

Conclusion

Voilà la situation actuelle d’une start-up partie sur les chapeaux de roues et qui petit à petit tombe en déroute.

Trop médiatisé, trop de teasings, trop d’utilisateurs, trop de tout ? Un mélange explosif de facteurs on emmené Step’n à aujourd’hui devoir batailler pour rassurer leurs fidèles utilisateurs et préserver ceux qui sont encore de la partie. Nous l’avons vu tout n’est ni tout noir ni tout blanc dans l’aventure Step'n, que vous soyez utilisateur de la première heure ou que vous veniez de découvrir l’application, une chose est certaine, ce concept ne laisse pas indifférent, s’entretenir en faisant du sport tout en gagnant de l’argent, que rêver de mieux ?

Laissons sa chance au géant de nous prouver qu’il peut de nouveau rebondir et conquérir à nouveau les utilisateurs de les rejoindre. Une fois le bearmarket derrière nous Step'n pourrait bien re devenir ce qu’il était il y a encore quelque mois.

DepSickSociety
Rédacteur

Enthousiaste et entrepreneur du web, passionnés des arts et des sciences, chasseur de nft et investisseur en crypto