Lecture restante: 2 minutes
L’UNICEF se lance dans les NFTs ?
Actualité

L’UNICEF se lance dans les NFTs ?

Par 26 septembre 202253 vues

En 2019, l’UNICEF a été confronté à un problème urgent. Alors que beaucoup dans le monde commençaient à faire face à la transition du Web2 au Web3, une grande partie des écoles du monde n’avaient pas de connexion Internet.
Pour résoudre ce problème, l’UNICEF a créé « Giga », une entreprise conjointe avec l’Union internationale des communications, et pour lever des fonds, Giga s’est tourné vers une technologie en vogue : les NFT.


La série de NFT créée par Giga « Patchwork Kingdoms » a permis de collecter 700 000 dollars pour améliorer la connectivité Internet dans les écoles du monde entier. Lorsque la collection est sortie en mars 2022, elle s’est vendue (sold out) en moins de trois heures et a généré 550 000 dollars de bénéfices pour l’organisation. Elle a depuis collectés 150 000 dollars de plus grâce aux commissions des marchés secondaires.

Traduction française :

"La vente publique de #NFT a permis de lever environ 240 ETH, d'une valeur de 700 000 dollars, qui ont été directement affectés à la connexion des écoles à Internet."

L’artiste néerlandaise Nadieh Bremer a utilisé des données d’apprentissage automatique pour créer les 1000 NFT. Ils montrent une scène divisée : en haut, des carrés représentant plusieurs écoles qui disposent d’une connexion Internet, tandis qu’en bas, des carrés représentant des écoles sans connexion Internet. Lorsque tous les carrés sont combinés, ils forment un bâtiment scolaire de différentes couleurs et formes.

Gerben Kinje, directeur de la blockchain chez Giga, a déclaré que les NFT pourraient représenter la philanthropie pour la prochaine génération. Plutôt que de recevoir des e-mails pour des dons, les gens peuvent s’orienter vers les NFT pour mieux se connecter à une cause ou à une organisation en laquelle ils croient. Certains des anciens collectionneurs de Patchwork Kingdoms correspondent à ce modèle, en changeant leur photo de profil sur les réseaux sociaux.

Actuellement, le floor price du projet est de 0,08 ETH, soit environ 104 dollars. Les détenteurs bénéficient de privilèges spéciaux dans le Discord de Patchwork Kingdoms, d’un moyen de vérifier si une école a obtenu un accès à Internet, et d’une notification préalable de toute nouvelle baisse des NFT Patchwork Kingdoms. Il n’est pas clair si l’UNICEF prévoit de nouveaux airdrops ou non.

Conclusion

Le projet NFT Patchwork Kingdoms de l’UNICEF est très attrayant et montre comment les équipes peuvent utiliser les nouvelles technologies pour collecter des fonds. Au vu des histoires mentionnées, il ne serait pas surprenant de voir plus d’argent affluer vers le Web3, même en période de marché baissier.

Aperçu des NFT :

image-1664121985625

Zerion.eth
Rédacteur

Etudiant & Crypto and NFT enthusiast