Lecture restante: 2 minutes
Manchester City construit un stade dans le metaverse
Actualité

Manchester City construit un stade dans le metaverse

Par 1 mars 202230 vues

Manchester City, l’un des plus gros clubs de Foot au monde et vainqueur de la “Premier League”, souhaite faire ses premiers pas dans le metaverse en construisant le premier stade virtuel au monde. Cette nouvelle fait suite à l’annonce d’un partenariat de 3 ans entre Manchester City et le géant Sony, ou plus précisément sa filiale “Hawk-Eye” qui se chargera donc de développer une réplique du stade “Etihad” dans le metaverse.

D’ailleurs, les spécialistes de chez Sony ont d’ores et déjà visité le stade Etihad pour le “cartographier numériquement”, afin d’en construire une version virtuelle. Pour cela les experts en réalité virtuelle de la filiale Hawk-Eye utiliseront l’analyse d’images ainsi qu’une technologie de pointe nommée, la “Skelatal-Tracking technology”. 


Vous l’aurez compris, ce stadium virtuel permettra aux utilisateurs de regarder des matchs de foot en étant complètement immergés dans le metaverse, et ce, sans le moindre déplacement physique. Il a également été précisé que les supporters auront la possibilité de regarder les matchs sous différents angles de vues pour faire encore davantage partie de l’action.

“Le point que nous pourrions imaginer d’avoir un Metaverse est que vous pouvez recréer un match, vous pouvez regarder le match en direct, vous faites partie de l’action d’une manière différente sous différents angles et vous pouvez remplir le stade autant que vous le souhaitez parce que c’est illimité, c’est complètement virtuel.” - a déclaré Nuria Tarréla directrice marketing de City Football Group.

Parlons maintenant des avantages liés à ce stade de foot virtuel. Dans un premier temps, cela donnera l’occasion aux personnes n’ayant pas les moyens ou le temps de se déplacer, de plonger en plein cœur de ces événements sportifs directement depuis chez eux. De plus, il a été précisé que les fans pourront rencontrer et communiquer avec certains des joueurs présents. Sans oublier que, contrairement aux stades physiques, ce fameux stade virtuel pourra accueillir un nombre illimité (ou presque) de personnes. 

Notez que ce n’est pas la première intrusion de Manchester City dans le Web 3.0 qui, le 10 février dernier, avait annoncé une nouvelle collaboration avec Tezos, un projet cryptographique de grande ampleur.

Après les matchs de foot dans les stades ou encore en direct sur les télévisions, désormais, c’est au tour du metaverse de prendre part de ce secteur regroupant des dizaines de millions de fans dans le monde. Cette annonce pour le moins attrayante, devrait intéresser d’autres clubs de football à l'avenir, notamment le Liverpool FC, selon l’un des médias du club nommé Echo.

Flaydem
Rédacteur

Aucune biographie