Lecture restante: 12 minutes
Quelles sont les utilisations des NFT dans le monde réel ?
Présentations

Quelles sont les utilisations des NFT dans le monde réel ?

Par 8 mars 202224 vues

Utilisation des NFT dans de nombreux domaines

À la suite de la récente explosion du phénomène des NFT, de nombreux détracteurs répandent de fausses informations comme leurs inutilités en n’ayant qu’un aspect spéculatif ou encore le fait de servir au blanchissement d’argent.

Mais peut-on leur reprocher de penser cela ? Ceci s’explique par le fait qu’actuellement, ce sont les œuvres d’art, comme le montre cet article réalisé en amont : « La révolution des NFT dans le monde de l’art », ainsi que l’aspect communautaire qui sont sur le devant la scène. De plus, de nombreux projets de collections ne respectent pas leurs livrables comme on a pu encore le voir récemment avec notre mème international Kevin…

Mais qu’en est-il réellement de cette révolution technologique ? Cet article va démontrer de l’utilité et de la démocratisation à venir dans notre vie quotidienne future.

Garantir l'authenticité des produits

À l’heure actuelle, beaucoup de faux produits alimentaires ou médicaux sont en circulation, ce qui est très problématique vis-à-vis de notre santé. Les NFT peuvent contribuer à résoudre ce problème en assurant le suivi et la traçabilité des produits alimentaires. Imaginez qu'il vous suffise de scanner le QR code d'un complément alimentaire que vous avez acheté en ligne pour voir tout son parcours, de la fabrication à l'expédition.

Dans le monde de la mode et du textile haut de gamme, cette problématique est bien plus que présente.

En effet, les marques de luxe voient ici un écosystème stratégique sur lequel s’implanter. La clientèle de ce monde est à la recherche d’un bel objet, rare, parfois unique, qui contribue à affirmer son identité, son statut social et à se démarquer. Mais les contrefaçons étant omniprésentes, les clients ont de plus en plus de difficultés à ressentir ce sentiment.

Donc grâce aux NFT et à leurs possibilités de prouver qu’on est bien le propriétaire légitime d’un objet authentique, les marques peuvent transformer l’expérience des produits physiques de leurs clients tout en leur proposant des offres additionnelles : collections en avant-première, défilés numériques… De plus, Les NFT se basent sur la spéculation du prix de l’objet dû à sa rareté, une stratégie en accord parfait avec l’univers du luxe.

Par exemple, LVMH s’intéresse grandement à ces nouvelles technologies, notamment avec l’idée de mettre en place un NFT lors de la fabrication d’un produit afin de garantir la provenance du sac puis d’afficher son historique : de l’usine de production à tous utilisateurs ayant reçu le bien entre leurs mains.

Ce processus facilitera donc grandement le marché de l’occasion. Enfin, la e-garantie proposée par Breitling permettra d’assurer l’objet, de le faire réparer, de le déclarer perdu ou volé, et de le partager ou de prouver sa propriété. Le propriétaire peut même le rendre virtuel et recevoir des invitations à des événements exclusifs en fonction de ce qu’il possède.

Deux acteurs majeurs dans ce domaine sont : Ariannee et la célèbre entreprise IBM, avec sa blockchain Hyperledger Fabric, qui travaille depuis un moment dans le secteur des crypto monnaies en apportant des solutions « on-chain » à des entreprises externes.

« Les NFT permettent d’établir une nouvelle relation plus éthique et désintermédiée entre propriétaires et marques » – Pierre-Nicolas Hurstel, Arianee.

Ensemble, IBM et Arianee ont l'ambition de combiner leur leadership blockchain et commercial dans les secteurs du luxe et de la mode pour offrir la solution la plus complète pour les marques, en reliant la visibilité de la supply, à l'engagement marque-consommateur permettant une plus grande transparence.

La confidentialité des données et finalement le déblocage de la confiance dans l'économie circulaire. IBM fournira des services d'intégration pour assurer l'inter connectivité entre les plateformes de traçabilité basées sur IBM Blockchain Platform, les logiciels ERP des clients et la solution d'Arianee.

Dans l’administratif lors de la transmission de documents uniques comme pour les diplômes universitaires ou autres formations. Deux écoles italiennes ont mis ce processus en place afin de lutter contre le fléau des faux diplômes qui règne dans ce pays, et cela permet également de retracer le parcours de l’étudiant. À l'avenir, la délivrance d'un certificat papier n'aura donc plus lieu d'être.

Dans de nombreux pays, les électeurs sont tenus de se munir d'une pièce d'identité avec photo et d'un justificatif de domicile lorsqu'ils se rendent dans les isoloirs pour voter. Cependant, de nombreux électeurs sont privés de leur droit de vote car ils n'ont pas de copie de leur carte d'identité ou de tout autre document prouvant leur lieu de résidence ou leur inscription sur les listes électorales.

Imaginez que le vote soit intégré aux NFT. Les NFT peuvent contribuer à résoudre ce problème puisqu'ils fournissent une identité numérique aux personnes ne disposant pas de documents physiques prouvant leur identité et leur lieu de résidence dans le pays. Cela contribuera également à éliminer la tricherie et la fraude électorale, car les NFT serviront de registre officiel des personnes ayant voté et de leurs votes.

Enfin, pour tout ce qui touche au domaine musical comme expliqué ici : « Les NFT et l'industrie de la musique » mais également dans le domaine de l’évènementiel avec l’achat de tickets de concerts, de sport, de voyage etc… sous forme de NFT afin de contrer toutes les problématiques liées au marché noir listées précédemment.

Le milieu des jeux vidéo

Les NFT et l'industrie du jeu sont des partenaires idéaux. Les NFT offrent aux marques un autre moyen de se diversifier et de créer une autre source de revenus, grâce au metaverse. Tandis que les joueurs sont davantage incités à continuer à jouer à leur produit s'ils possèdent déjà des personnages ou des objets.

De plus, cela renforce le sentiment d’exclusivité lors de l’obtention d’un objet rare. Et qui ne rêverait pas de pouvoir revendre ses skins achetés sur des jeux désinstallés ? Le phénomène est très bien connu des joueurs de « Counter-Strike : Global Offensive », où le marché secondaire était au centre de très nombreuses discussions, avec en conséquence une forte augmentation de l’attractivité autour de ce dernier.

Une autre très forte tendance liée au NFT est donc apparue naturellement, les « Play to Earn (P2E) ». Imaginez-vous tout le temps passé derrière votre ordinateur ou votre console récompensé en gagnant de l’argent ? Axies Infinity, The SandBox ou encore Sorare en sont le parfait exemple ! On réalise très bien la révolution du gaming à travers leur réussite auprès des grandes marques mais aussi des joueurs avec un nombre d’utilisateurs quotidiens en constante augmentation.

Tout un écosystème s’est créé autour : les guildes comme Yield Guild Games (YGG) où les investisseurs louent leurs NFTs à des scholars et se partagent leurs bénéfices, généralement 70% pour le détenteur du NFT, 20% pour le scholar et 10% pour la guilde. À la suite de la très forte affluence de joueurs, les métiers de manager de scholars sont apparus et ainsi de suite… La guilde est évaluée à environ 800 millions de dollars. De nombreuses personnes en ont donc fait leur métier, principalement dans les pays asiatiques, où dans certains le revenu est deux fois supérieur au salaire moyen et avec de bien meilleures conditions de travail…

Ce secteur, le metaverse, est donc très prometteur à celui qui trouvera une économie viable sur du long terme et de l’amusement pour le joueur surtout quand on sait que l’industrie vidéoludique mondiale représente plus de 300 milliards de dollars et 2,7 milliards de joueurs autour du globe (selon une étude publiée par le cabinet de conseil Accenture).

Le monde de l'immobilier

Les NFT pourraient être utilisés dans le domaine de l’immobilier afin de transférer des titres de propriété, fournir des preuves de propriété et même suivre l'évolution de la valeur des biens immobiliers au fil du temps grâce à des NFT horodatés.

L'industrie immobilière est l'un des secteurs les plus prêts à utiliser les NFT. En effet, ces derniers peuvent être utilisés pour simplifier et accélérer les transactions, activer des contrats intelligents pour les propriétés (permettant des paiements automatiques) ou même créer des services décentralisés de location de maisons, tout en protégeant les données sensibles comme les détails des cartes de crédit.

Imaginez que vous sachiez tout sur la propriété que vous achetez en quelques tapotements sur votre téléphone. Sachez quand la propriété a été construite, qui en a été le premier propriétaire, quelles modifications ont été apportées, et tout ce qui s'est passé jusqu'au moment où vous l'avez achetée.

La première vente réalisée l’année dernière, s'élève à environ de 75 000 dollars ou 42 ethers (ETH) (au prix de mars dernier).

Entièrement remise à neuf, la maison aurait été évaluée à 138 000 dollars en 2020 et permettrait actuellement d'empocher 1 200 dollars par mois à la location ou comme cette magnifique maison en floride, vendue récemment pour 650 000$ (Flash news).

Pour cet achat, Ivan Malpica propose au futur propriétaire d'acheter la moitié du bien en NFT, car peu d'agences immobilières accepteraient une vente entièrement en crypto monnaies. De plus, ce type d'achat ne permet pas encore de reconnaître légalement la possession du bien, comme précisé par Ivan Malpica :

« Le NFT n'indique pas réellement que vous êtes légalement propriétaire du bien, mais il le sera une fois que nous aurons rédigé l'accord d'exploitation qui sera enregistré ».

De plus, d’autres problématiques juridiques apparaissent comme le fait que, par exemple en France, c’est le nom inscrit sur le titre qui détient le bien alors qu’en Angleterre, c’est celui qui possède l’acte de propriété (le document physique) qui est le propriétaire.

Grâce à la démocratisation de l’écosystème des NFTs, nul doute que les lois et juridictions évolueront afin de permettre à ce milieu de se développer considérablement. Les avantages qu’offre la numérisation des biens sont résumés ci-dessous :

Les biens immobiliers enfin liquides

Pour le domaine de l’immobilier et de l’investissement en général, c’est clairement un avantage de taille. La tokénisation va apporter plus de liquidité. Ainsi, que ce soit l’achat et surtout la revente, ce sera plus facile pour les investisseurs.

La mondialisation

Là encore, la tokénisation ouvre les champs des possibles et détruit la notion de frontière géographique. On peut accéder à des actifs qui dans la vie réelle, sont inaccessibles. Par exemple, avec RealT, on peut investir dans des biens immobiliers aux Etats-Unis, depuis chez soi. Sans la blockchain, rappelons qu’investir dans l’immobilier aux USA est un vrai parcours du combattant.

Accessibilité

De nos jours, pour investir dans l’immobilier, il faut un portefeuille conséquent et n’est donc pas à la portée de tout le monde. Là encore, la blockchain intervient afin de pouvoir « fractionner la maison » et donc pouvoir acheter une partie de celle-ci et toucher en retour un pourcentage sur le loyer.

Dans le domaine médical

Des applications NFT ont également été conçues spécifiquement pour aider les professionnels de la santé, comme les certificats de naissance NFT qui peuvent être délivrés aux nouveau-nés par les prestataires de soins. L'émission d'un de ces NFT pour chaque enfant peut être un moyen efficace de créer rapidement une identité à vie sur la blockchain, liée à leur certificat de naissance, qui est ensuite vérifié par des applications de vérification NFT.

Les ledgers offrent également des méthodes plus sûres de stockage des données médicales sensibles, tout en permettant aux prestataires de soins de santé autorisés d'y accéder si nécessaire. Des cas d'utilisation NFT étroitement définis sont apparus ces dernières années.

Les hôpitaux, les compagnies d'assurance maladie et d'autres organisations commencent à étudier comment les blockchains pourraient contribuer à améliorer le fonctionnement des hôpitaux en vérifiant l'identité des patients et en enregistrant les procédures médicales effectuées sans compromettre la confidentialité de ces derniers.

De plus, comme la société Galeon, société française qui regroupe les données des patients afin de faire avancer la recherche mais aussi de partager le dossier médical entre les hôpitaux pour accélérer les transferts d’informations.

Dans la logistique

Les étiquettes ePostage de l’USPS utiliseront désormais la technologie de courrier à jetons virtuels (NFT) de CaseMail, dans le cadre d’un projet présenté comme le premier affranchissement NFT au monde. En effet, de nombreux colis sont perdus tous les ans suite à des erreurs, ce qui engendre des coûts importants pour l’entreprise afin de rapatrier le colis et de le renvoyer chez le client.

Le dépôt A va transférer le colis au dépôt B et quand ce dernier le scan pour accuser de la bonne réception, le dépôt A va envoyer le NFT associé. On aura réellement une idée précise d’où se trouve ce dernier avec certitude et prévenir des erreurs !

C’était donc la suite logique après la sortie des timbres numériques sortis dans de nombreux pays comme l’Autriche ou encore la Suisse.

Dans l'automobile 

Comme vous avez pu certainement le voir dans une "flash news" récemment publiée sur notre twitter, qu’Alfa Romeo allait sortir le cahier de bord de son SUV Tonale sous forme de NFT. Cela va grandement faciliter le suivi des réparations et donc la confiance lors des secondes mains et par conséquent, augmenter les chiffres d’affaires du milieu.


À l’instar d’Alfa Roméo, d’autres constructeurs de voitures de luxe ont déjà expérimenté les NFT. Lamborghini a ainsi lancé son premier projet NFT, Space-Time Memory, qui est un ensemble de cinq photos montrant une Lamborghini Ultimae allant dans l’espace. Mercedes-Benz s’est associé à Art2People pour développer une collection NFT en édition limitée qui est inspirée de sa gamme de véhicules Classe G.

De plus, actuellement des études sont portées afin de mettre des capteurs embarqués afin d’envoyer à destination d’une blockchain des données collectées sur le véhicule lors d’un accident (identité et fonctions vitales du conducteur, vitesse, positionnement des véhicules...).

Un Smart Contract pourrait traiter ces données de façon complètement décentralisée, plus objective, plus juste et plus sécurisée. La déclaration de sinistre et les suites apportées par l’assurance pourraient être déclenchées automatiquement en fonction de ces données.

Dans la DeFi

JustLiquidity propose un modèle de stacking de NFT. Un utilisateur peut staker une paire de tokens dans un pool pendant une certaine période et recevoir un NFT pour accéder au prochain pool. Le NFT agit comme un ticket d'entrée et est détruit dès que vous participez au nouveau pool. Ce modèle crée un marché secondaire pour ces NFT en fonction de l'accès qu'ils fournissent.

Un autre exemple est celui des combos NFT et stacking comme avec les BlueBerry(GBC) qui offrent des récompenses accrues aux détenteurs. Votre %APR pour le stacking de vos $GMX (le reward) va donc augmenter suivant la rareté et leur nombre détenus.

Également une partie des bénéfices de l’exchange « GMX», grâce aux fees des transactions, et aussi grâce aux royalties du secondaire lors de la vente des NFTs. Les utilisateurs spéculent sur ces combinaisons, les vendent sur le marché secondaire ou les utilisent pour le staking. Cette combinaison de NFT et de DeFi crée un autre cas d'utilisation intéressant pour les tokens non fongibles.

Les cas d'utilisation du NFT n'en sont encore qu'à leurs débuts, mais il est clair que non seulement les jeux en bénéficieront, mais aussi les personnes ordinaires qui vaquent à leurs occupations quotidiennes. Non seulement cela facilitera l'utilisation de nombreux services, mais cela augmentera également la transparence de nombreuses transactions, en particulier lorsqu'il s'agit de la propriété de biens physiques tels que des œuvres d'art, des biens immobiliers, un concept ou une idée, etc.

Dans les années à venir, nous assisterons à un développement accru dans tous ces domaines, et vous ne vous rendez peut-être même pas compte de la révolution qui est en marche alors qu'elle est déjà là…

Romain
Rédacteur

Ancien joueur professionnel sur Valorant, je suis dans la crypto depuis maintenant 4 ans. J'ai une très bonne expertise dans beaucoup de domaines : DeFi, NFTs, technique etc... Ce qui m'a permis de travailler et créer des projets réputés. J'ai toujours aimé partager mes connaissances et écrire pour un journal dans ce domaine qui me passionne fut une évidence.